Les citrons de la sagesse

À quel moment préférez-vous faire votre marché? Pour ma part, je le fais le samedi matin très tôt, autour de 8h30. Je sais… Je me prive consciemment d’une délicieuse période de grasse matinée à chaque 2 semaines… Quelle follerie hein?!! Mais je vous assure qu’il y a des raisons tout à fait logiques à ce choix plus que discutable!

Pourquoi je m’inflige cette corvée à une heure aussi cruelle la fin de semaine? Tout d’abord, pour me débarrasser de cette répugnante besogne le plus rapidement possible afin de profiter du week-end au maximum. Ensuite, il faut dire la vérité telle qu’elle est : il y a très peu de crinqués comme moi qui font leur marché à cette heure. C’est donc d’autant plus plaisant, car j’ai le luxe de prendre tout mon temps pour choisir mes aliments, en plus de ne pas me sentir mal à l’aise de faire un U-turn en plein milieu de la dernière allée lorsque je réalise que j’ai ENCORE oublié de prendre un pot de beurre d’arachides!

Malgré l’apparence désertique des supermarchés le samedi à cette heure si matinale, il y a quand même quelques courageux qui m’accompagnent dans ma follerie. Il y a des filles en quarantaine comme moi, qui tentent tant bien que mal de rentabiliser chacune des minutes de leur fin de semaine. Je remarque aussi de plus en plus de papas accompagnés de leur marmaille, qui s’époumonent à leur expliquer, au travers de pleurnichages épiques, pourquoi ils ne peuvent se permettre d’acheter du même coup 3 boîtes de céréales à 6,99$ chacune. Finalement, je rencontre des individus dotés d’une grande sagesse : les personnes du troisième âge. Celles-ci, sans le savoir, me font toujours passer d’inoubliables moments, tout en me faisant réaliser à quel point leur présence dans ma vie est précieuse!

Samedi, 8h40. Je suis dans l’allée des limes et citrons et suis perplexe : devrais-je acheter 4 limes ou 4 citrons? J’aime ajouter un goût d’agrume à l’eau que je bois, mais je dois avouer qu’au final, j’arrive difficilement à différencier la saveur de ces 2 fruits. Au cours de mon dilemme d’une vitale importance, j’aperçois un adorable monsieur âgé qui me regarde discrètement du coin de l’œil. Je tourne la tête dans sa direction et lui fais mon plus beau sourire. Il n’en fallait pas plus pour entamer une conversation que je n’étais pas prête d’oublier…

Adorable monsieur : Bonjour Madame! C’est pas facile de choisir entre les 2 hein?

Fille en quarantaine : Vous avez ben raison! J’trouve que ça goûte la même chose, mais j’hésite toujours quand vient le temps de choisir!

Adorable monsieur : J’vous conseille les citrons. J’ai 81 ans moi Madame, pis j’en ai toujours mangé et j’suis en pleine forme! Bon, la semaine passée, mon docteur a DÉCIDÉ que j’étais intolérant au glucose pis que j’faisais un peu de pression, mais à mon âge, c’est normal hein! Pis il devait sûrement vouloir justifier son salaire!

Fille en quarantaine : Ha ha ha! Vous êtes intolérant au GLUCOSE?!! Ça signifie quoi au juste?

Adorable monsieur : Ben, c’est l’étape avant d’faire du diabète. C’est vrai que j’ai toujours eu la dent sucrée, mais avec 11 sœurs qui me faisaient à manger quand j’étais jeune, c’est pas moi qui faut blâmer hein!

Fille en quarantaine : Vous avez 11 sœurs? Wow! C’est une belle grande famille ça Monsieur!

Adorable monsieur : J’ai 11 sœurs et 4 frères Madame! Pis j’vous dis qu’il fallait s’lever de bonne heure pour aller aux bécosses!

Fille en quarantaine : Ha ha ha! J’comprends donc! Mais là, êtes-vous capable de contrôler votre glucose pis votre pression toujours?

Adorable monsieur : Oui oui! Ils m’ont donné des p’tites pilules que j’prends à chaque matin. C’est la première fois de ma vie que j’prends des pilules en 81 ans! Faites comme moi Madame : manger des citrons pis vous serez en santé longtemps longtemps!

Fille en quarantaine : Alors, vous m’conseillez les citrons?!!

Adorable monsieur : Ben sûr! …(Un ange passe)… C’est vraiment une belle journée aujourd’hui hein?

Fille en quarantaine : Tellement! J’dois vous laisser, j’ai ma commande à terminer. Prenez soin de vous là et bonne journée!

Adorable monsieur : Vous aussi Madame! Pis j’vous souhaite d’être autant en santé que moi!

Fille en quarantaine : Merci!

Ce seul sourire, offert entre 4 limes et 4 citrons, s’est métamorphosé en une inestimable rencontre. Cette discussion, aussi simpliste puisse-t-elle paraître, a été bénéfique pour nous 2. Pour mon adorable monsieur, car ça lui a permis de faire la connaissance d’une nouvelle personne, de lui transmettre un peu de son expérience et, par le fait-même, de se sentir encore utile au sein d’une société qui méprise beaucoup trop ses honorables mentors. Et pour moi, car j’ai fait la connaissance d’un homme au cœur d’or qui m’a fait rire, réfléchir et qui a ensoleillé ma journée d’une façon dont il ne le soupçonnera jamais.

Pas besoin de vous dire que depuis ce temps, je mets toujours du citron dans mon eau. Les citrons de la sagesse comme j’aime les appeler! Aussi, je peux vous jurer que je continuerai à sourire à des inconnus aux cheveux d’ange au supermarché… Question d’en apprendre davantage de ceux qui en ont tellement à raconter! 😉

 

Publicités

Un avis sur “Les citrons de la sagesse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s