Mémoires d’un homme inutile

Nom de famille : Dubreuil

Prénom : Jacques

Âge : 53 ans

Profession : Fonctionnaire

Diagnostic : Tumeur maligne au cerveau

Pronostic : Environ 6 mois à vivre

Cette courte description du personnage principal du roman de Camilien Roy intitulé « Mémoires d’un homme inutile » est crue, je vous l’accorde. On pourrait aussi la qualifier de dure. D’incontournable. D’une tristesse infinie. Également, d’une abominable réalité pour beaucoup de gens.

Dubreuil, un fonctionnaire sans envergure dans la cinquantaine et récemment divorcé, apprend qu’il est atteint d’un gliome malin, en d’autres mots d’une tumeur maligne située entre les deux hémisphères du cerveau. De par l’emplacement de la tumeur, aucune opération ne peut être envisagée. C’est donc une sentence sans pitié que Dubreuil reçoit en plein visage, sans qu’aucun espoir ne lui soit permis. À la suite de ce cruel diagnostic, Jacques sombre durant deux jours en plein coeur d’une angoisse indescriptible quand, tout à coup, il décide de transformer cette condamnation en libération…

Sans avertir son entourage, Dubreuil quitte son emploi, son appartement et sa vie d’avant pour vivre à fond ses derniers mois sur Terre. Il roulera en voiture durant des heures pour finalement atterrir dans un petit village, où il décide de louer un chalet face à la mer, dans le haut d’une falaise.

Cette retraite précipitée permettra à Jacques de se sentir enfin libre et ce, pour la toute première fois de sa vie. Il vivra au gré du vent et de ses forces, marchera sur la plage des heures durant, fera la connaissance d’une jeune caissière vivifiante et d’un barbier d’une sagesse infinie. Le plus important : durant cette période de grande lucidité, il fera le bilan de sa vie sur papier. Il écrira tous les événements marquants de celle-ci et livrera un message vibrant d’espoir sur plusieurs thèmes tels que la vie de couple, l’adultère, la vie professionnelle et le rôle de père.

Mais cette période de sursis viendra vite à sa fin… Dubreuil, à bout de forces, n’aura d’autre choix que de retourner dans sa ville afin de remplir les dernières responsabilités qui lui incombent.

Bien qu’à première vue, le sujet de ce roman soit très triste, j’ai adoré en faire la lecture. Le fait de transformer une situation extrêmement difficile à vivre en opportunité unique de libération, de croissance personnelle et de transmission des connaissances est positif et inspirant, ce qui m’a énormément plu. Aussi, la réalité des propos abordés par le personnage m’a amenée à réfléchir sur mes propres objectifs de vie. Quant à la plume de l’auteur, en plus d’être d’une richesse absolue, elle est directe et douce à la fois, ce qui m’a complètement séduite.

Au final, ce roman m’a conquise du début à la fin. C’est donc avec empressement que je vous invite à vous procurer ce livre inoubliable!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s