Comment survivre à une réorganisation au travail?

Le marché du travail de notre décennie est complètement différent de celui de nos parents et de nos grands-parents. La période des emplois garantis à vie, dont le patron était considéré comme un père par ses subalternes est définitivement derrière nous et ce, même dans le secteur public où la sécurité d’emploi est toujours d’actualité. Pourquoi cette période est-elle révolue? À cause de la concurrence toujours plus féroce qui entraîne parfois des pertes de bénéfices pour les actionnaires (ou des coupures de financement pour le secteur public) qui, pour garder à flot leurs organisations, se voient dans l’obligation d’effectuer des abolitions de postes, des fusions départementales et diverses restructurations internes. À titre d’employés, comment pouvons-nous nous préparer à ce genre de réorganisation? À titre de gestionnaires, quelles méthodes sont à privilégier afin que cette « tempête » ne laisse pas trop de dégâts autour d’elle? C’est ce que le livre de Nicole Labbé, intitulé « Comment survivre à une réorganisation au travail? » et publié aux Éditions Au Carré, nous expliquera.

Il est important de souligner que l’auteure parle en connaissance de cause : elle a survécu (et le mot n’est pas exagéré) à 7 réorganisations en 15 ans de métier; ce qui fait d’elle une experte en la matière, en plus de posséder un bagage de connaissances théoriques impressionnant dans le domaine. Dans ce court livre, elle tentera de vulgariser ce qu’est la réorganisation au travail, d’où elle provient, pourquoi elle constitue parfois un passage obligé, en plus d’énumérer les dommages collatéraux que vivent très souvent les employés congédiés, les employés dits privilégiés (ceux qui ne perdent pas leurs emplois) et les gestionnaires.

Elle y aborde également un syndrome malheureusement méconnu de la plupart des employés et gestionnaires : le syndrome du survivant. Cette conséquence directe des restructurations administratives engendre des maux tangibles chez le travailleur dit privilégié : anxiété, sentiment de perte de contrôle, démotivation, diminution de l’efficacité, repli sur soi, cynisme… Et la liste pourrait s’allonger encore longtemps. Dans le contexte de performance professionnel dans lequel nous évoluons tous, il est de notre devoir de savoir reconnaître ce syndrome, de s’informer adéquatement sur celui-ci, de le comprendre en profondeur et de se doter de stratégies efficaces pour y faire face.

Pour ma part, cet ouvrage a été une véritable révélation. À titre de travailleuse active, j’ai beaucoup apprécié en apprendre davantage sur la réorganisation d’une entreprise, autant en adoptant la vision d’un gestionnaire que celle d’un employé. De plus, j’ai été surprise par le syndrome du survivant, tout d’abord parce que j’ignorais son existence, ensuite parce que je n’étais pas consciente de tous les effets secondaires néfastes qu’il pouvait avoir sur les personnes concernées. Finalement, dans la dernière partie du livre se trouve un atout formidable : l’auteure y a ajouté une boîte à outils afin d’aider les travailleurs à survivre lors d’une réorganisation. Ses conseils sont très pertinents, faciles à appliquer au quotidien et apportent une lumière nouvelle sur le pouvoir que possède chaque employé sur sa propre carrière et ce, même s’il n’est ni gestionnaire ni actionnaire de l’entreprise.

Je vous conseille vivement de lire ce livre des plus enrichissants!

Mon évaluation :🍍🍍🍍🍍🍍  Il est plus que délicieux!

Publicités

2 commentaires sur “Comment survivre à une réorganisation au travail?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s